[3] Camille, et sa vie peu commune…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

[3] Camille, et sa vie peu commune…Se taper un homme de 45 ans… fait ! Et on y est pas allé de main morte. Mais voilà, depuis ce jour, soit j’était en cours, soit Sylvie était avec nous, mais j’étais devenue accro au sexe, et j’adorais me pavaner devant Céd’ et Sylvie en sous-vêtements, voir seins nus, déjà pour exciter Cédric, mais pour voir la réaction de Sylvie, passive…Voilà maintenant quelques jours que moi et Céd’ n’avons comme unique relation, des regards, voir un bisou volé dans le dos de Sylvie. Nous sommes jeudi, et demain c’est les vacances. Je n’ai pas cours cette après-midi, et les deux vieux sont à leur travail. Il fait bon, il fait beau, je décide donc de me mettre toute nue dans la maison, mais pas uniquement pour le plaisir de la nudité, mais aussi pour faire une jolie photo à mon chéri, et quoi de mieux que d’avoir quelques rayons de soleil directement sur ma peau nue. Je décide d’aller dans le jardin, et je commence mon mini shooting. Position étrange, trop simple, trop sexy voir aguicheuse, tout y passe, on essaie, on teste. Dans le tas, je fais une jolie photo, à genoux dans le gazon fraîchement taillé, les jambes légèrement écartées pour entrevoir mon minou, une main sur un sein, l’autre tenant le téléphone du bout du bras, la bouche en cul du poule, un mini clin d’œil et une langue tirée, qui rappellera celle qui à accueilli une belle queue…Je l’envoie à Cédric, mais pas de réponse immédiate. Je rentre et j’ai une idée. Oui, depuis le fameux jour, l’idée d’un plan à 3 avec Sylvie me trottait, et le fait qu’elle restait passive face à moi les seins nus, comme si elle appréciait silencieusement, me faisait penser que cette idée serait réalisable. Je reprend mon téléphone, et j’envoie ma photo à Sylvie, sans aucun message. Elle répond rapidement, en me demandant :-C’est quoi ça ?-Mon petit corps hihi… Oups, je me suis trompée de numéro ! Désolée !Elle me répond plus… Si je renvoie un message, ça va faire trop coupable, mais je me pose quand même la question.Cédric lui, viens seulement de me répondre :- Miam ! Je ressent le goût de ta bouche à travers cette photo ! Bien envie d’être malade demain pour être avec toi…- Je peut bien rater un jour d’école, de toute façon kadıköy escort c’est les vacances demain soir, hihi- Adjugé ! je pose mes congés ! Par contre tu fera gaffe, le voisin a bien envie de t’empaler, apparemment…Je regarde attentivement la photo, et en effet ! La tête du voisin dépassait de sa fenêtre, on devine sa main entre ses jambes, en me regardant. Ça me dérange pas, au contraire…Je vaque à mes occupations, télé, téléphone, toujours dans la tenue d’Eve, quand, vers 16h30, j’entend les talons de ma mère dans le couloir. J’ai pas l’habitude, mais ma détermination prend le dessus sur ma timidité, elle arrive me regarde, et me demande, calmement, même avec un sourire :- C’était quoi cette photo ?- Je te l’ai dit Sylvie, je me suis trompée, elle était pas pour toi- Elle était pour qui alors ?- Pour quelqu’un – Je croyait que t’avais pas d’amis au lycée ?- Pas besoin d’en avoir au lycée pour s’amuser tu sais- … Bon, vas t’habiller, on en parlera avec Cédric ce soir…Je pars dans ma chambre me mettre un legging et un t-shirt sans manche blanc, sans soutif. Elle viens quand même de me parler calmement alors qu’elle m’a vue nue en photo et en vrai !!! Et avec la discussion de ce soir, c’est bien parti pour que je parvienne à mes fins… Le soir arrive, Céd’ arrive aussi, on se pose dans la cuisine, et Sylvie se met à parler :- Dis chéri, je t’ai dit que j’ai vue Camille toute nue aujourd’hui ? Elle s’amuse à envoyer des photos d’elle à des inconnus- Ah oui ? Fait moi voir- (Sylvie lui montre la photo de son téléphone) Regardes, et elle n’a pas l’air débutanteJe les regardes, avec un sourire, puis Cédric dit, l’air taquin :- Bah non, elle viens de te l’envoyer à toi ahah ! Tu as envoyée cette photo à quelqu’un d’autre ?- Oui Céd’, seulement à vous deux…Cédric retourne sa tête, la regarde avec un sourire, moi aussi. Mais elle, elle était bouchée bée. – Attends, donc tu vas me dire que t’as fait exprès de m’envoyer cette photo, à moi et Cédric ? Tu sais seulement l’âge qu’on a ?Cédric répond à ma place :- Mais on s’en fout de l’âge, tu l’a vue sur la photo, tu vas pas me dire qu’elle te donne pas envie üsküdar escort de changer de bord !- Oui… (elle rougit) Oui elle est très belle oui… Mais tu sais on a plus du double de son âge…Cédric se lève et me fait signe de faire de même. J’était assise en face d’elle. Il se met derrière moi, et me lève soudainement le t-shirt, faisant rebondir ma poitrine nue devant Sylvie. Il pose ses mains sur mes seins, en les malaxant, l’a regarde et lui lâche un petit “fais toi plaisir ma chérie, c’est pas tout les jours que tu auras une fille pareil sous ton toit…” avant de m’embrasser le cou. Ma tête par en arrière de plaisir, je gémis légèrement, et Sylvie elle, restait abasourdie devant notre spectacle. D’un coup, elle regarda sérieusement Cédric, et lui demande d’aller dans la chambre parce qu’elle doit lui parler. Ça a l’air important. Ils parlent, longtemps, et je m’ennuie. je décide de prendre une douche. J’en ressort, et je voit Sylvie, adossée contre le mur, les bras croisés, et son regard dégustant chaque parcelle de mon corps nue, encore mouillée.Je lui dit en rigolant “Bah alors, envie de se rincer l’œil ?” en secouant ma paire, elle rigole et me répond de me sécher et venir dans le salon, pas besoin de m’habiller.Bon, Sylvie, qui paraissait réticente au départ, s’est retrouvée à me mater et me demander de la rejoindre à poil… Là vraiment, je commence à être excitée, mais puissance 1000 ! Encore plus que ma première fois avec Céd’. Toute nue, je me dirige vers le salon, et je voit Cédric à poil, la queue au garde à vous, assis bien face à l’entrée dans le canapé, et Sylvie, à côté, nue aussi, les jambes croisées. J’avance légèrement avec un sourire, ils m’en font un aussi, et Sylvie me dit “Il m’a tout raconté… Alors comme ça tu caches bien ton jeu ? C’est se qu’on va voir…”.Elle se lève, et s’approche de moi. Quelques pas suffise pour qu’elle arrive à mon niveau, mais ses quelques pas m’ont permit de voir ses seins, aussi gros que ferme, rebondir vers moi. Elle a une demie tête de plus que moi, j’avais ses seins au niveau du bas de ma gorge. On se caresse tendrement, se fait quelques bisous tout doux sur la bouche, puis elle se baisse pour tuzla escort me manger un téton, le sucer, le malaxer avec sa langue, puis l’autre. Je me cambrait comme un caniche qui s’étire. Cédric lui restait sagement sur le canapé, à se branler lentement. Je commence moi aussi à lui manger les seins, malgré le fait que c’est m 1ère fois avec une femme, j’arrive tout de même à lui faire lâcher un petit gémissement. “Camille ? Montres à Sylvie la salope que tu es…”Il dit cette phrase, que je commence à adorer, en agitant sa queue. Sylvie dit :- Roh mais lui dit pas ça…Je me retourne aussi, moi qui était déjà en chemin pour le rejoindre :- Si ! Il le dit parce que c’est vrai ! Et tu le verras bien assez tôt…Je me pose, mes 2 genoux à terre, collée l’un contre l’autre, en cambrant mon dos. Une main le long de sa cuisse, l’autre sur sa bite, ce coup-ci c’est moi qui donne les ordres, parce que bon dieu que j’ai faim…Je l’a tapote sur ma langue, puis me saute dessus la bouche ouverte, en faisant des allers-retours très rapide, et très profond. Son gland tape au fond de ma gorge, et les bruits de cette dernière raisonne à nouveau dans toute la maison. Sylvie se met à côté de moi, regarde Cédric qui faisait une tête comme s’il allait juter toute la méditerranée, et dit “Ah oui… salope c’est encore trop gentille…”. Je continuais mon affaire, j’avais trop faim. Glurp glurp glurp glurp glurp, je reprend mon souffle, et rebelotte. Moi qui était un peu maquillée, mon mascara se met à couler sur les joues. Forcément, manger de la queue jusqu’à étouffement aussi rapidement, ça fait pleurer. D’un coup, Sylvie appuies sur ma tête, faisant que je bouffe la queue de Céd’ entièrement,, et crie “bouffes ça salope !”. Et j’ai bouffée. Pendant 10 longues secondes, sa queue m’avait bloqué toutes voies respiratoires, et Cédric gueulait comme un bœuf, il adorait. Au bout des ces 10 secondes, tousse un bon coup, avec de la bave, ou du sperme, je ne sait pas trop, qui sort de ma bouche, et de mon nez. Je me retire, et reprend mon souffle comme une personne au bord de la noyade. Sylvie part me chercher un essuie tout, et m’essuies le visage. J’étais comme sonnée, un peu dans les vape, mais purée, je me sentais moi-même à ce moment là.- Putain cédric je pensais pas qu’on avait un chienne pareil à la maison, si on avait su, dès le 1er jour on l’aurait fait !- Et encore, on a déjà fait pire… Mais je pense que la maison ne serait pas un lieu approprié pour ce qu’on va faire ce soir… Mes chéries, habillez vous très provoc’, ce soir, je vous emmène au club !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


izmir escort ankara escort gaziantep escort kadıköy escort maltepe escort ensest hikayeler pendik escort sakarya escort sakarya escort maltepe escort maltepe escort izmir escort büyükçekmece escort izmir escort izmir escort bayan malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy escort kızılay escort kayseri escort tuzla escort izmir escort gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort canlı bahis kaçak bahis güvenilir bahis bahis siteleri bahis siteleri güvenilir bahis kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort adapazarı escort webmaster forum