Vacances imaginaires : Espagne 4

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Vacances imaginaires : Espagne 4Ce matin, je me réveille avec un gros mal de tête. Je vois presque rien, car les rideaux sont fermés. Je vois une personne à côté de moi qui dort. Je sens que j’ai toujours mon soutien-gorge, mais c’est tout. Plus rien d’autre. Je distingue mieux la personne à côté. Il a des cheveux très frisé. Ce n’est pas mon homme !! Qu’est-ce-que cet homme fait dans mon lit?! Je sors de ma chambre pour aller voir mon homme. Je traverse le salon quasiment nue. J’ouvre la chambre de mon homme. Je m’approche doucement de lui pour le réveiller doucement. Et je me rend compte que ce n’est pas lui non plus ! Je trouva ma robe sur le lit. Je la mis et sorta. Je suis avec une robe toute froissée et je n’ai rien d’autre qu’un soutien-gorge en dessous. Je vois mon reflet dans la fenêtre du mobil-home. A part un maquillage plutôt parti, j’ai un look correct. Je pars dans l’allée dans une direction sans réfléchir vers où aller. Par chance je tombe, après plusieurs allés, sur une que je connais. En arrivant à mon mobil-home je rentre et découvre mon homme en pleine forme qui se prépare pour aller faire un tour de vélo. Je vois mon téléphone à côté de lui. Il est 8h30. Je vais m’allonger le temps qu’il sorte. Avant que j’aille à ma chambre, il me regarde et me dit “Tu n’as pas déjeuner ce matin. Alors profite que je te l’autorise un peu plus tard.”. A ce moment il s’assoit sur le canapé et sort son sexe de son short. Malgré ma fatigue et mon mal de tête énorme, je devais au moins faire cela pour lui. Je m’agenouilla. Le suça avec passion comme les matins précédents. Je pris son sexe au plus profond de ma bouche. Je fis des va et vient parfois plus lent et parfois rapide. Je lui caressa les testicules avec ma main gauche. Et à cet instant, je le senti éjaculer dans ma bouche. Je lui montra son sperme dans ma bouche puis l’avala. Ensuite je lècha tout son sexe afin de nettoyer le sperme qui y rester. Après ça, il remonta son short et parti. Je me leva, rentra dans ma chambre et m’écroula de sommeil.Je me réveilla vers les 11h-11h30. Je chercha un médicament pour mon mal de tête, beaucoup d’eau et un miroir. Après avoir bu, je me brossa les cheveux, fis une queue de cheval, me maquilla de couleur rose pâle pour les joues, un peu plus foncé pour les yeux, remis de l’eyeliner et un rouge à lèvres rouge. Je partis par la suite m’habiller. Je mis une tenue toute rose ! Le soutien-gorge, le string, la robe, la cage et même que changea mon plug avec un rose fluo.Je partis faire à manger. Je n’avais toujours pas vue mon homme depuis le petit déjeuner. Je m’inquiéter pour lui, mais d’un côté je savais qu’il se débrouiller très bien. Il revint vers 12h45-13h, l’heure pour manger. On mangeait en tête à tête dehors. Il me racontait les différents endroits où il avait été, comme par exemple des terrains de basketball en bord de plage style américain, ou encore des statues de métal représentant des sirènes et même des ruines romaines. Je l’écoutait avec intérêt. Il m’expliqua aussi qu’il avait discuté avec nos amis de la veille. Ils partaient du camping. Pour eux les vacances étaient finies. On débarrassa et il partit à la sieste. Surprise qu’il ne me prenne pas sur le canapé, mais en même temps il avait l’air très fatigué à table. Il ouvrit la porte de sa chambre et me demanda un petit massage. Je retira ma robe pour que ce soit plus pratique et alla le masser. Je m’assailla sur son caleçon. Je commença par caresser doucement son dos avec mes doigts et parfois les ongles pour le faire de détendre. Je massa en premier les épaules afin de retirer tout le poids tuzla escort qu’elles supportaient. Puis je descendis sur son dos que je massa avec beaucoup d’attention pour qu’il soit bien détendu. Il était détendu. Tellement bien détendu que je l’entendis ronfler. Je sortis doucement de sa chambre et alla faire la vaisselle.Après un temps de repos, on se prépara pour aller à la plage. Je mis un bikini rose pâle et je fis un maquillage plus voyant et laissa mes cheveux sans les attacher. On partit en vélo à la plage. Arrivé là-bas, elle était remplie de monde. On installa nos serviettes. Je mis du monoï. Puis je partis dans l’eau rejoindre mon homme qui venait de plonger dedans. Je me mouilla jusqu’aux genoux, puis prit de l’eau dans ma main pour mouiller ma nuque. J’avançais doucement et sautillait à chaque vague pour essayer d’être le moins mouillée. J’ai eu du mal à passer l’eau au-dessus de ma taille. Tellement de mal que je forçais sur mes muscles et que mon sexe m’a fait mal, car je le serrais fort sur mon plug qui était dedans. Et devant mon clito était si petit que sa cage était même trop grande pour lui. Ensuite je passa ma poitrine. Mes tétons étaient très sensible et le fait de les passer dans l’eau me fis des frissons très agréable. Par la suite je nagea dans l’eau pour rejoindre mon homme. Il me prit dans ses bras et m’embrassa. C’était comme dans un rêve. Un long baiser de mon amoureux au milieu des vagues, avec un beau soleil et un paysage de palmiers, de montagnes au loin et même un voilier qui passait à ce moment-là. Après ce baiser on alla nager. A un moment il s’arrêta, me prit dans ses bras comme pour un second baiser et passa sa main sous le bas de mon maillot. Il joua à bouger mon plug avec un doigt. Je passa mes bras autour de son cou et mes jambes autour de sa taille pour l’embrasser. Il retira mon plug. Puis me sortis de l’eau et me le mis devant le visage. J’étais très gênée. Je le pris dans ma main et le cacha sous l’eau. Mon homme remit sa main sous mon maillot et glissa un doigt en moi. Je regarda tout autour. Je voyais des enfants au bord de l’eau et des personnes plus âgées un peu plus proche de nous. Il faisait des va et vient avec son doigt et me fit un sourire. Je l’embrassa. Puis il glissa un second doigt. Ce qui m’a fait ressentir une vague de chaleur qui traversa mon corps. J’avais une forte envie de bouger les hanches au rythme de ses aller-retour en moi. Mais je voulais rester discrète pour que cela dure. Il accélèra la vitesse d’aller et venue de ses doigts en moi. Ce qui me fit tomber contre lui. Je fermais les yeux pour ne penser à rien d’autre que ses deux doigts qui jouaient en moi. Je mouillais énormément, car j’adorais ça et que le risque d’être surprise rajoutait de l’excitation. En parlant d’être surprise j’ouvris les yeux pour vérifier si il n’y avait personne autour. Et là ! Surprise ! On était entouré de personnes qui nageaient, jouaient au ballon ou encore à la planche. Je me sentis gênée et en même temps fière. Gênée par la peur d’être surprise. Mais fière de reçevoir tant de plaisir de la part de mon homme. D’un coup, il enfonça ses doigts en entier en moi. Je manqua de peu de gémir. Il me ramena contre lui par ses deux doigts en moi. Il m’embrassa tout en continuant de me doigter. Puis il retira ses doigts. D’un coup je sentais le froid au niveau de mon sexe. Pour calmer cela, je remis mon plug avec l’accord de mon homme. Il repartit nager. Je mis bien mon plug, puis mon maillot. Puis je nagea pour le rejoindre. On resta encore un peu dans l’eau nager, puis on rentra en passant dans des tuzla escort bayan ruelles en vélo pour rentrer au camping.Arrivée au mobil-home, je pris mes affaires pour passer aux douches communes. Sous la douche je pensais à ce que l’on avait fait cette après-midi dans l’eau. J’avais beaucoup appréciée qu’il me fasse ressentir d’aussi fortes sensations. Je pris une douche rapide afin de le rejoindre au plus vite. Arrivée au mobil-home, j’entendais toujours la douche couler. Je partis bien me maquiller et me coiffer pour mon homme. J’étais souvent surprise par lui alors je prenais toujours bien soin de moi pour lui faire plaisir et lui donner envie de se faire plaisir. Il sortit de la douche tout bien habillé. Il portait une chemise cet clair, un Chino blanc et avait pris le temps de refaire son rasage. C’était la dernière soirée que l’on passait en Espagne alors il avait peut-être préparer quelque chose de particulier. Je partis mettre une belle robe blanche sous laquelle j’avais un beau soutien-gorge blanc transparent en dentelle avec un string noir en dentelle toujours qui était par dessus mon plus beau porte-jarretelles. On partit sans que je sache où l’on aller. Tout du long de la route je lui demandais comme une enfant : “Mais on va où ?” “On va faire quoi?” “Pourquoi on va part là?”. Ce qui le faisait sourire. La réponse je la reçu quand on arriva à un autre mobil-home. Là un couple ayant la quarantaine préparer une table avec des choses pour l’apéritif. On nous invita à s’assoir autour de la table. Je me trouvais en face de Myriam qui était habillée avec une petite robe rouge toute serrée. Ses cheveux blonds étaient attachés en forme de couronne autour de la tête. Elle n’avait pas de collier et elle portait juste de longues boucles d’oreilles et son alliance. Elle n’était pas très grande et mesurée à peu près 1m60 sans ses talons. À sa droite il y avait son mari, Serge. Il était un homme avec un grand sourire, de légère rides au niveau des yeux. Des cheveux plutôt court, avec une mèche qui remontée devant. Il avait mis une chemise bleu clair avec un short marron clair. Elle était secrétaire d’un cabinet médical à Lyon et lui était dirigeant d’une entreprise d’informatique. J’écoutais la conversation sans trop y participer. Ils parlaient de tout et de rien. On buvait du champagne pour les filles et les hommes avait voulu une bière. J’aidais Myriam à finir l’entrée et à la servir. C’était une salade plutôt classique avec de la salade, des tomates et de la mozzarella. Après l’avoir manger, on alla finir de préparer le plat. Pendant que l’on disposer la préparation dans un plat, Myriam me chuchota : “Ne soit pas nerveuse pour ce soir. Je sais de quoi je parle. Cela fais plusieurs fois qu’on en fait avec Serge.”. Cela se voyait tant que ça que je ne me sentais pas à l’aise pendant ce repas? Je ne savais pas où me mettre. Ni de quoi parler. Ni comment être avec mon homme. Plus proche ou moins proche ? Je partis aux toilettes reprendre mon souffle. Puis je partis les rejoindre à table. Mon homme me demande si je vais bien et je lui réponds en souriant : “Oui, juste besoin d’aller aux toilettes mon amour.”. On reprit le repas. Je parlais un peu plus, car je me sentais plus à l’aise maintenant. On termina sur des dés de melon en dessert que mon homme et moi avions acheté à un primeur en remontant au camping. A la suite du repas, Myriam partit faire la vaisselle. Je l’a suivie pour l’aider. On faisait un bon duo très efficace pour tout nettoyer et ranger. Après ça Myriam m’entraîna dans la salle de bain et me maquilla et me coiffa escort tuzla comme si j’étais sa poupée. J’étais toute fière et je sortis de la salle de bain pour aller voir mon homme. Les deux hommes étaient assis sur le canapé entrain de discuter. Ils s’arrêtèrent et me regardèrent. Je fus gênée d’être au centre de l’attention sans m’y attendre. Je me retourne vers Myriam pour trouver un soutien féminin. Celle-ci m’attrapa par la taille et m’embrassa. Je n’osa pas bouger. C’est la première fois qu’une fille m’embrasse. Elle se déhanchait contre moi et balançait mes hanches avec ses mains comme pour m’inciter à faire la même danse sensuelle qu’elle. Je l’a suivie dans son déhanché. Elle arrêta de m’embrasser. Me sourit. Me mis une fessée qui me fit lâcher un petit cri incontrôlé. Puis se remis à m’embrasser. Je posa mes mains sur ses hanches à mon tour pour la suivre. Elle passa ses mains sous ma robe. Arrêta de m’embrasser. Puis retira ma robe pour le haut. J’avais mis mes plus beau dessous pour mon homme et voilà que je les montre à lui, mais aussi à Myriam et son mari ! Je voulu faire pareil avec la robe de Myriam, mais quelque chose m’arrêta dans mon élan. C’était deux mains sur mes hanches. Ce ne pouvais pas être celles de Myriam, car elle les avait en l’air pour danser. Je vis mon homme danser avec Myriam et je compris que c’était Serge. Il me retourna d’un coup vers lui pour m’embrasser et mit sa main sur la fesse gauche pour me faire sentir son sexe dur sous son pantalon. Il m’embrassa, puis descendis le long de mon cou. Je ressentis beaucoup de frissons. C’était très agréable. D’un coup je sentis qu’avec une de ses mains il venait de me dégrafer mon soutien-gorge. Il le retira et continua ses baisers sur ma poitrine. Il commença à embrasser doucement le bord de mes seins. Il se recula. Me regarda dans les yeux. Puis recula ses hanches pour prendre ma main et le poser sur la bosse de son jeans afin que je lui caresse le sexe. Il continua à embrasser mes seins. Il fit quelques baisers sur mes tétons. Puis tout en massant un sein avec ça main, il lécha le téton de l’autre sein. Ce qui me fit masser son sexe avec plus de vigueur. Après quelques secondes de caresses, il m’agenouilla. Et en descendant, je sentis dans mon dos quelqu’un. C’était Myriam qui s’était faite mettre à genoux direct par mon homme. Il ne perdait pas son temps. J’ouvris la braguette de Serge et mis ma mains dedans pour en sortir son sexe. Je le sucé alors qu’il était totalement habillé. À un moment je sentis Myriam se lever. Je me suis dis qu’elle allait coucher avec mon homme. Ils s’arrêtèrent derrière Serge que je continuais de sucer. Mon homme lui enleva sa robe. Je pu voir qu’elle portait un soutien-gorge rouge comme ça robe et pas de sous-vêtements en bas. Elle chuchota dans l’oreille de mon homme. Ils rigolèrent. Puis mon homme vint devant moi la queue bien dure et me dit : “Suce moi chérie.”. Je me retourna vers lui et le suça. Il pris ma main gauche et la mise sur le sexe de Serge et me dit : “Je suis sûr que tu peut réussir à donner du plaisir à au moins deux personnes ensemble.”. Je me retrouvais maintenant à sucer mon homme, masturber Serge et été observée par Myriam. On me demanda de parfois sucer mon homme et parcours Serge, mais de toujours masturber ou sucer les deux à la fois. Après quelques temps Myriam arriva. Me retira mon plug. Et me donna un préservatif à mettre à Serge. Après ça il me mis à quatre pattes. Il décala mon string d’un doigt et s’introduisit en moi. Je me trouvais face à Myriam qui se faisait prendre dans la même position par mon homme. Dans l’excitation, j’embrassa Myriam. Ce qui excita mon partenaire qui me mit de plus grand coups en moi. Il ne tarda pas à jouir et mon homme fis de même sur mon visage et celui de Myriam. On rentra dans notre mobil-home. C’était l’heure d’aller dormir.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort ankara escort sivas escort adana escort adıyaman escort afyon escort denizli escort ankara escort antalya escort izmit escort beylikdüzü escort bodrum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort bahis kaçak bahis güvenilir bahis bahis siteleri porno izle online slot bahis siteleri bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort bursa escort adapazarı escort adapazarı escort webmaster forum brazzers porno karasu travesti