Vacances dans le Sud

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Vacances dans le SudJe m’appelle Lola (un pseudo pour éviter les quiproquos) et je suis mariée à Anthony, mon mari depuis quelques temps. Cet été nous avons opté pour des vacances à Montpellier. Nous aimons prendre notre temps et apprécier la vie. Nous avons pris l’autoroute et évidemment j’ai chauffé quelques camionneurs en lui montrant mon sexe épilé quand nous les doublions. Ma chatte prenait l’air et le soleil, je prenais un malin plaisir à montrer mes seins aussi. Nous sommes arrivés à Montpellier et nous nous sommes posés dans une villa dans le quartier des Aubes., près des Beaux-Arts. La personne qui nous loue la maison à peine nous avait-elle quittés devant le portail, que j’ai enlevé mon string qui collait à ma fente. J’ai soulevé ma jupe et j’attendais que mon mari me prenne en levrette, en faisant signe à la loueuse qui partait. Il avait très envie et hop son chibre forçait mon entrée, j’ai remué mon sexe sur sa bite car j’avais trop envie. Le soleil touchait mon corps et mes seins. Il y avait une balançoire à gauche de l’entrée, je fis signe à mon mari de venir à l a balançoire. Il se mit assis et m’empala par l’anus, quel plaisir de se balancer tout en se faisant défoncer (une 1ère pour moi). Quand j’ai senti qu’il allait éjaculer j’ai sauté de la balançoire ainsi que mon mari et je me suis mise à genoux, nue pour recevoir son foutre en pleine figure. J’aime sentir le râle de mon mec lors de sa jouissance et le flot de sperme dans mes cheveux et sur mes seins et j’aime finir par lui sucer la queue pour faire sortir les dernières gouttes de son sperme chaud. Je suis assise dans l’herbe et je me suis masturbée en pensant à des bites d’amants et de connaissances qui m’avaient déchiré quand mon mari bosse.Je suis musulmane mais je vis ma vie comme les autres femmes. J’aime mon mari, j’ai des aventures (à ceux et celles qui désapprouvent ma conduite, vous n’êtes pas Allah pour me juger, lui seul aura le droit de me juger après mon trépas).Revenons à notre histoire, j’avais entendu parler de randonnées nues en forêt. J’avais pris contact il y a de cela 6 mois auparavant auprès de 1 femme Mélanie qui est devenue grâce à Badoo une amie proche. Elle me racontait ce qu’ils faisaient lors des balades et diverses soirées coquines. Evidemment ses écrits me donnèrent des fantasmes et une réelle envie de les rencontrer, c’est ainsi que nos vacances à Montpellier prenaient réellement pour moi un sens, mon mari était un peu réticent car il est un peu jaloux à savoir d’autres me feront l’amour.Et un matin dans la quinzaine du mois de Juillet, nous sommes allés (nous étions 9 en tout 3 femmes libérées et qui aimaient ce contact avec la nature ainsi mon mari et moi sans oublier Mélanie, Mathilde, Marion et Fred les créateurs de cette marche).Arrivés au début de la promenade, nous avons fait connaissances les uns avec les autres et Mélanie nous a expliqué comment cela va se passer. On marche une dizaine de minutes et après on déshabille s’il n’y a personne et on marche nus avec des baskets car le sol est un peu dur. A la moindre alerte Fred qui sera le 1er nous avertira en sifflant si du monde arrive à notre rencontre. Après 20 minutes de marche, tous et toutes à poils, on voyait des seins de toutes tailles ainsi de différents culs. Anthony avait la bite raide devant ce nombre de mamelles et de culs. Nous sommes arrivés à une petite clairière et tout le monde se reposait, une femme avec des gros seins est venue vers Anthony et devant lui, elle m’a embrassé un sein puis l’autre en montrant sa croupe à Anthony qui était en feu. Quelques femmes baisaient déjà entre elles se suçaient les clitos, s’embrassant et caressant les seins. Anthony jouait le timide et 2 femmes sont venues le sucer et l’embrasser, ils baisèrent à trois par la suite, moi je me bursa escort suis levée car je voyais Fred à l’écart. Je suis arrivée près de lui et je lui ai dit :’’tu ne baises pas avec les autres’’, il m’a dit : ‘’non je guette, il vaut mieux être vigilant’’. Je suis restée près de lui, et j’ai caressé sa bite qui grossissait, j’avais la chatte mouillée, il m’a pris dans ses bras et m’a enlacé tendrement avec un baiser passionné, j’ai cru que j’étais revenue en arrière lors de ma rencontre avec Anthony, la même manière de faire, prendre le temps de m’embrasser les cheveux, la nuque, sucer mes tétons et revenir à ma bouche. Par la suite, il me caressa le corps en me faisant frissonner comme jamais, caresser l’intérieur de mes cuisses, caresser mes fesses revenir pour m’embrasser pendant que je masturbais son sexe. Je me suis penchée pour lui faire une fellation et il m’a laissé tout faire (enfin un homme qui ne te force pas et te laisse faire à ton rythme), j’ai senti cette bite grossir dans ma bouche, je l’ai avalé tout entière comme pour m’étouffer, à chaque va et vient, j’insistais sur ce gros gland en tournant autour, je recrachais un volume important de bave mais j’étais comme possédée devant un tel engin. Enfin je l’ai laissé éjaculer au fond de ma gorge (sachant que j’ai horreur de ça mais là c’était différent). Il a sorti sa bite de ma bouche et j’avais envie qu’il me défonce, il m’a remise debout et m’a embrassé avec une attitude de mâle dominant. Il a mis uns serviette épaisse sur l’herbe et je me suis mise allongée, les jambes écartées car je sais que mon homme aime me défoncer juste après. A ma surprise, il est venu m’embrasser, toucher mes bras, sucer mes doigts un à un, revenir m’embrasser et commencer son exploration de mon corps. J’étais comme une jeune pucelle qui découvrait le sexe et l’amour, il a pris du temps à lécher et à contourner mon téton de sa langue venant sucer le téton juste après. Je voulais de sa langue encore longtemps dans ma bouche et ma chatte mouillait beaucoup devant tant de doux préliminaires. Il a été très tendre avec moi, je sentais sa bite contre l’entrée de mon minou qui miaulait déjà. Il a pris mes 2 seins, les a joint ensemble et fait passé sa grosse bite entre. J’étais une chienne en chaleur, il m’a embrassé le cou (partie que j’adore), puis la bouche encore une fois, m’a embrassé les seins puis le ventre, le nombril et enfin ma chatte qui mouillait à fond. Il a embrassé mon clito, j’étais en feu, puis les grandes lèvres, je sentais la pointe de sa langue sur le contour de mon sexe, puis s’est mis à lécher mon clito, et à entrer dans mon sexe avec sa langue. Mon corps a sursauté d’intenses frissons, il entrait toujours plus dans mon vagin avec sa langue et son visage. Pendant ce temps, il me donna ses doigts à sucer, que je voulais dévorer, m’a écrasé les seins et les tétons durs comme du bois. Sa langue fouillait dans mon vagin, lui suçait et avalait ma mouille. Je sentais mon bassin monté, j’avais de mini orgasmes et je sentais que j’allais avoir la jouissance de ce doux moment. Après 20mn de léchouilles intenses et sans sortir de mon sexe, il sentit que j’étais sur le point d’exploser, j’ai mis ma main dans ma bouche pour ne pas hurler comme une louve tellement que ce fut bon et intense. Mon bassin était monté haut et mon corps redescendait lentement. Il se retira progressivement de ma chatte en continuant à me lécher, à caresser mes seins c’était la 1ère fois que je vivais une telle expérience. Même mon mari n’est pas expert en cunnilingus. Après cette délicate attention, j’aurais aimé lui offrir tout mon corps, il m’aida à me relever, mon mari éjacula à son tour et profitant de l’épuisement de mon mari avec 2 femmes (son fantasme réalisé ce jour), je me suis approchée de Fred et je l’ai osé bursa escort bayan lui dire à l’oreille :’’Je t’aime’’. Je fus moi-même surprise de ma déclaration car j’aime mon mari et personne d’autre. Il m’a embrassé passionnément en guise de remerciements et m’a tenu par la taille. Par la suite, tout le monde s’est habillé et nous avons continué notre ballade nus jusqu’à la cascade pour nettoyer un peu. Fred a ouvert la route et je me suis retrouvée avec Mélanie et je lui ai demandé si Fred était un expert en cunni. Elle me répondit :’’oui et Fred est très demandé quand on fait des orgies avec quelques couples et des femmes seules’’. Tout ce que je peux vous dire, chers lecteurs et chères lectrices, c’est que je n’avais pas seulement envie de son cunni, vous vous en doutez mais de son gros sexe dans ma chatte et dans mon cul. A fil des kilomètres parcourus, mon mari est revenu vers moi, je l’ai tenu la main, un peu embrassé mais je ne pensais plus à Anthony, j’avais la folle envie de me faire baiser par Fred. En arrivant à la cascade, Fred a laissé passer tout le monde pour qu’on aille faire trempette et je suis restée un peu en arrière en disant à mon mari d’aller en avant car j’avais un caillou qui était coincé dans ma chaussure. Les 2 femmes avec qui mon mari avait baisé, l’entraina doucement dans l’eau un peu glacé, pendant ce temps Fred avait mis un genou à terre pour m’aider à enlever ma chaussure pour enlever le caillou fantôme de mon soulier, il a secoué la chaussure et m’a remise en place, quand il s’est redressé, je lui ai dit :’’j’ai envie de ta bite’’. Il m’a dit :’’ok’’. Nous nous sommes éloignés prétextant de ma part, une grosse envie de…, Mélanie a fait le guet et avait compris mon intention. Fred et moi, nous nous sommes retrouvés derrière une touffe de végétation, à peine que Fred avait enlevé son tee shirt, je me suis précipitée sur lui, j’ai pris les devants, nous nous sommes embrassés comme deux écoliers. Mes seins contre les siens et mon sexe face à sa bite. Nous sommes touchés à la folie, je me suis mise en levrette et malgré sa grosse bite et vu que je mouillais comme une salope, je me sentais déflorer pour la première fois, sa bite remplit mon vagin entièrement et je me sentais en extase. Il me donnait de sacrés coups de queue et j’en demandais toujours plus, il se penchait vers moi pour m’embrasser, caresser mes seins, embrasser mes cheveux, mon dos et caresser mon corps. J’aimais cette sensation mais je voulais le chevaucher aussi, il s’est par la suite allongé sur le sol dur et je me suis empalée sur son membre, j’ai pris le contrôle de sa bite pour mon plaisir, il savait accélérer, ralentir pour mon plaisir. Je l’ai embrassé comme une folle, je lui ai donné mes seins à être sucer, écraser, pétris. Ma langue a trouvé la sienne pour un moment dévergondé et j’ai envie de sentir sa bite dans mon cul, comme elle est épaisse, j’ai dû prendre sur moi pour ne pas crier mais cette dernière semblait agrandir mon anus mais quelle sensation de bien-être. Plus elle ramonait en moi, plus j’avais des excitations extrêmes. Il m’a avoué qu’il allait jouir à l’oreille, j’ai sorti sa bite de mon cul, j’ai serré les cuisses et je l’ai mise au chaud au fond de mon vagin pour mieux contrôler la jouissance et pour la 1ère de ma vie j’ai joui en même temps qu’un mec. Nous sommes restés un bon moment à nous faire des petits bisous et des caresses car je voulais que ce moment dure longtemps. Il était à Moi et à personne d’autres. Puis nous sommes allés nous rafraichir avec Mélanie à la cascade. J’ai retrouvé mon mari en prétextant un mal au ventre, Mélanie est entrée avec Fred un peu plus loin. Je regardais de loin Fred en mettant de l’eau sur ma poitrine, en me nettoyant le cul et la chatte. L’eau était glacée mais ce fut un moment görükle escort de plaisir pour moi. Nous sommes restés un moment dans l’eau, mon mari se donnait à cœurs joies avec les femmes, je me suis approchée de Fred et de Mélanie pour discuter et lui dire merci pour ce moment de plaisir intense. Ma main glissa sur son bras et cela déclencha une excitation que je ne saurais expliquer, l’eau glacée, n’étais pas arrivée à éteindre l’incendie qui se déclenchait en moi. Enfin, nous sortîmes de l’eau pour nous sécher et reprendre la balade car il n’y avait aucun randonneur. Bref le plaisir total de faire une marche nue dans la nature. Toute cette marche dans les bois avait réveillé la bête sexuelle qui était en moi, je ne souciais plus de mon mari, ce dernier était entouré par 3 femmes et aimait se sentir désiré. J’étais là pour Fred, je pensais à lui et le regardant de loin ouvrir la route pour nous. Je fantasmais comme une névrosée, sur les courbes de son corps, sa bite, sa bouche, ses fesses et son être tout entier. C’est la 1ère fois, que j’avais vraiment envie de baiser avec un autre homme. J’ai eu beau me dire que c’était n’importe quoi ce que je ressentais envers Fred mais quand il passait derrière moi, pour fermer la route, j’aurais aimé qu’il me baise comme une chienne et de m’offrir à lui tendrement et sauvagement.Enfin la fin de la balade est arrivée, nous avons repris nos voitures respectives, mon mari a voulu raccompagner les 2 femmes chez elles et moi je rêvais de revenir dans la voiture de Mélanie avec Fred en lui caressant le bras, et coller sa main à mon sexe humide. Tout le monde avant de partir s’est échangé les n° de tél, quand Fred m’a donné le sien, je l’ai mis dans mes contacts sous le pseudo de ma meilleure amie que j’avais perdu de vue depuis belle lurette, Amina.Sur le chemin du retour je regardais dans mon rétroviseur Fred qui était dans la dernière voiture, je faisais semblant de m’intéresser aux discussions des 2 femelles que nous ramenions tout en pensant à l’excellent coup de baise que j’avais eu dans la clairière. Par la suite, je n’ai pas eu trop le temps de revoir Fred car mon mari voulait découvrir la Région, si bien que j’ai passé de bons moments avec mon mari, mais à chaque fois que je baisais avec mon mari, je le faisais avec Fred en pensée, cela me procurait plus de plaisir qu’à l’ordinaire. Souvent quand j’étais seule à la maison je passais un coup de tél, juste à Amina, pour lui envoyer la photo de ma chatte mouillée ou de ma poitrine et me masturber comme une folle. A la fin des vacances, nous sommes allés dîner ensemble à Palavas les flots tout ce petit groupe ensemble et nous avons pris le temps de discuter, il va s’en dire que je me suis retrouvée assise auprès de Fred, il a pu me caresser et moi de même. A la fin du repas, je suis allée aux toilettes, j’ai enlevé mon string mouillée que j’ai glissé dans un sachet plastique afin que Fred garde un souvenir intime de moi. Le jour de notre départ, Mélanie et Fred sont venus nous dire au revoir, mon mari chargeait la voiture et j’ai pu embrasser Fred comme il se doit, et il a embrassé mon string et le lécher sur toute la longueur avant de le remettre entre mes cuisses. J’aurai voulu faire davantage mais on était pris par le temps. J’ai quitté Montpellier, la larme à l’œil car j’avais trouvé l’homme qui a su me faire jouir, qui m’a apporté beaucoup de plaisir et qui serait éloigné de moi à tout jamais. J’ai promis à Mélanie de revenir le prochain été sans mon mari car il a envie d’aller chez lui au Maroc voir sa famille.C’est vrai que je suis désormais une épouse fidèle, j’ai stoppé les aventures avec mes 2 amants et je me concentre sur ma vie de femme sans oublier Fred un seul instant, il occupe mes pensées chaque jour, j’ai acheté des objets de plaisir et je me donne à fond en pensant à lui quand j’ai un moment de libre, j’aime discuter avec lui au tél quand je suis libre et prendre du plaisir en regardant les photos coquines qu’il m’envoie et les miennes très chaudes.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort ankara escort sivas escort adana escort adıyaman escort afyon escort denizli escort ankara escort antalya escort izmit escort beylikdüzü escort bodrum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort bahis kaçak bahis güvenilir bahis bahis siteleri porno izle online slot bahis siteleri bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort bursa escort adapazarı escort adapazarı escort webmaster forum brazzers porno karasu travesti