La Diplomate (5e partie)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La Diplomate (5e partie)Une fois encore, Valerie ne sut pas exactement combien de jours elle resta dans l’obscurité. On lui apportait épisodiquement une assiette et de l’eau, et elle se nourissait rapidement, ses geoliers restant face à elle à l’éclarer à l’aide de lampes torches.Pour ses besoins naturels, elle les réalisait dans le coin opposé de la pièce. Aucun nettoyage n’était effectué. Elle se sentait sale et fatiguée.Un des gardes avait un petit rire sardonique. Il ne venait pas regulierement, mais elle avait toujours un peu plus peur quand c’était lui qui venait, accompagné ou non. Il avait une manière désagréable de l’interpeler (il ne parlait pas, il lançait des cris ou des grognements), et il était sec dans ses gestes. Un jour tandis qu’elle mangeait rapidement sa ration, assise par terre, et bien qu’il y ait plusieurs soldats autour d’elle, ce fameux geolier sortit sa queue de son pantalon, et se masturba rapidement au dessus d’elle. Les autres ne dirent rien. Elle sentit le foutre lui gicler dessus, dans les cheveux et sur le visage, mais également sur une partie du corps. Elle regarda les soldats. Si l’un semblait gêné, les autres restaient neutres et lui firent signe de finir de manger.Valerie dormait épisodiquement. Elle se réveillait porno izle souvent en sursaut, pour reprendre une attitude défensive. Plus le temps passait, plus elle avait peur. Elle repensait à la vidéo réalisée par sa famille. Elle en était anéantie. Le géolier revint seul à deux reprises. La première fois, il se plaça debout face, lui braquant la lampe torche sur le visage, et lui écartant les jambes. Il regarda sa chatte un long moment. Puis il sortit sa queue, et sans une parole, se masturba face à elle. Il fut rapide une fois encore, et s’approcha au bout de quelques minutes. Il lui éjacula dessus à trois grosses reprises, aspergeant principalement ses seins.La seconde fois, il la fit se lever, et il posa sa main sur sa chatte. Elle cria, pour ameuter d’autres soldats. Personne ne vint. Le soldat riait, et lui masturbait le clitoris. Valerie ferma son visage. Elle ne voulait lui donner aucune satisfaction. Le soldat le comprit rapidement et eut son petit rire sardonique qu’elle détestait tant. Il continua de lui caresser la chatte comme si de rien n’était. Il n’allait pas trop vite. Il s’attardait sur son clito en faisant tournoyer ses doigts encore et encore. Elle sentait la chaleur monter dans son bas ventre, et prenait de plus en plus porno izle de plaisir. Son sexe mouillait, malgré elle. Le soldat la caressait depuis plus de vingt minutes. Elle ne put s’empecher de lacher un gémissement plaintif. Elle vit le regard du soldat s’illuminer. Il continua en accélerant légerement, et elle essaya de se contenir de toutes ses forces pour ne pas gémir à nouveau. Il plongea deux doigts dans sa chatte et les secoua. Des gouttes de mouille se mirent à perler de sa chatte et couler sur ses doigts. Elle ne put se retenir, et se mit à gémir au rythme des doigts qui allaient et venaient en elle.Puis il recommença à lui caresser le clitoris. Valerie ne pouvait plus se retenir. Tout son corps trembla tandis qu’elle jouissait. Le soldat se recula de quelques pas, visiblement plein de satisfaction. Il tenait ses deux doigts vers le haut, et il les porta à sa bouche. Il sortit sa queue et commença à se branler rapidement. Il s’approcha, et posa son gland dans le pubis de Valerie. Il ejacula dans les poils de sa chatte, et son foutre coula le long de sa vulve, et de ses jambes.Du temps s’était passé et elle ne le vit plus. Aucun soldat ne lui apportait d’information sur une liberation prochaine. Elle demanda à plusieurs rus porno reprises à voir le capitaine de la base, mais les soldats restaient muets, voir menaçants quand elle insistait trop.Un autre geolier s’était également fait remarquer, un peu obèse et jouflu. Il avait pris l’habitude de lui pincer les seins quand il venait. Il le faisait d’abord doucement en prenant juste le mamelon pour le faire tourner entre trois doigts, puis il pinçait fort et tirait en tournant vers le bas. Si elle gémissait ou criait, il n’hesitait pas à lui gifler les seins ou les fesses. Puis un jour, on fit entrer une autre femme dans sa cellule. Elle l’aperçut rapidement sous les torches des gardes. Elle était nue et menotée, et fut conduite du coté opposé au sien… Là où elle faisait ses besoins naturels jusqu’à présent. La pauvre femme fut menotée au mur (que d’une main à ce qu’elle put voir), et les soldats la firent s’assoir. Elle cria. Elle la vit se prendre une gifle. Les soldats sortirent, et Valerie se retrouva dans le noir à nouveau. Elle entendait respirait l’autre femme. Elle ne savait pas qui elle pouvait être. Une pauvre fille de la région, une touriste enlevée ?… Elle allait pour lui parler, quand elle l’entendit s’adresser à elle.- Vous êtes Valerie ?…- Oui, répondit-elle.- Je suis Emilie Brancheux, de l’ambassade… je venais discuter les termes de votre liberation avec une équipe de militaires. Je suis, je pense, la seule survivante… Je suis désolée…(A suivre)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort ankara escort sivas escort adana escort adıyaman escort afyon escort denizli escort ankara escort antalya escort izmit escort beylikdüzü escort bodrum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort bahis kaçak bahis güvenilir bahis bahis siteleri porno izle online slot bahis siteleri bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort bursa escort adapazarı escort adapazarı escort webmaster forum brazzers porno karasu travesti